Jean-Louis Andreani

8 octobre 2015

Marié avec Odile, nous avons quatre enfants et douze petits enfants. Le 21 avril 2002 j’ai été ordonné diacre et envoyé en mission par l’archevêque d’Avignon auprès des personnes en grande précarité. Mon épouse participe activement à la vie pastorale de Monteux et est à mes côtés dans ma mission diocésaine qui a aussi une part liturgique.

Tout a commencé dans les années 80. Médecin de profession, j’avais été invité par un ami, à consulter bénévolement, dans le dispensaire Visa saint François. Très touché par les personnes que j’y ai rencontrées, j’ai eu le désir de créer une entreprise d’insertion avec mon épouse pour leur donner la possibilité de se remettre en selle et retrouver, grâce au travail, une place au sein de la société.
Mais j’ai très vite pris conscience qu’une entreprise pour être viable, nécessite des individus en pleine santé physique et psychologique, capables de se plier à un horaire et à un travail régulier, ce qui n’est plus le cas lorsque que l’on vit dans la rue.

Face à cette population en difficulté et inspiré par l’Esprit Saint, nous avons ouvert Job Appart en 1994 à L’Isle sur la Sorgue, un foyer d’accueil en même temps que se poursuivait l’activité de l’entreprise d’insertion. Dans ce lieu nous favorisons l’insertion par l’amour. J’y passe une grande partie de mes journées tout en ayant une activité professionnelle partielle de médecin psychanalyste, psychothérapeute en-dehors du cadre du foyer. J’ai été appelé au diaconat pour continuer à servir avec une grâce sacramentelle qui me fait agir de manière spéciale au nom du Christ. 

Généralement je vis le dimanche en paroisse à Monteux où je sers à l’autel. Quelquefois, je prêche et il m’arrive de célébrer des baptêmes et des mariages. Plusieurs personnes me sollicitent pour un accompagnement spirituel individuel. Ma mission de diacre permanent s’intègre et trouve son équilibre dans ces différents pôles, à savoir la vie familiale (époux, père et grand-père), le service des pauvres au nom de l’Eglise, la vie professionnelle et le service de l’autel.